À propos de l’auto-édition

>>À propos de l’auto-édition
À propos de l’auto-édition2018-03-13T19:11:17+00:00

Écrivains, avant de vous lancer dans l'écriture ou l'auto-édition de votre livre, découvrez dans cet article les informations qui vous permettront d'en savoir un peu plus sur les divers aspects de l'auto-publication.

Qu’est-ce que l’auto-édition ?

L'auto-édition, également écrite "autoédition" ou "auto édition", représente le fait pour un auteur de gérer lui-même l'édition de son livre, sans passer par les circuits traditionnels de l'édition.

Ainsi, nul besoin pour l'écrivain d'envoyer son manuscrit pour un éventuel accord d'une maison d'édition, puisque celle-ci n'intervient plus dans le processus d'édition.

Dans l'auto-édition (voir une définition plus complète sur Wikipedia), au contraire de l'édition à compte d'auteur ou de l'édition à compte d'éditeur, l'auteur décide lui-même et en toute liberté de la couverture, de la stratégie de promotion du livre, de la conception des maquettes ou encore de l'impression.

Pour ce faire, l'écrivain peut réaliser lui-même ces activités, ou décider d'en confier tout ou partie à des prestataires tiers (graphistes, correcteurs, maquettistes, imprimeur, attaché de presse…).

À qui s’adresse l’auto-édition ?

Par la variété des services et activités qui sont englobés et proposés dans l'auto-édition, la typologie des personnes optant pour ce fonctionnement est très hétéroclite. Voici quelques exemples de profils que l'on retrouve très souvent :

  • Auteurs débutants qui souhaitent se lancer et atteindre facilement leurs lecteurs
  • Auteurs expérimentés qui désirent voler de leurs propres ailes après avoir connu une ou plusieurs maisons d'édition
  • Auteurs d'ouvrages particuliers ou de niches (essais, biographies, guides, poèmes)
  • Petites et moyennes maisons d'édition qui préfèrent sous-traiter une partie des tâches liées à l'édition de leurs livres
  • Professionnels et entreprises qui souhaitent une mise en page adaptée pour leurs documents commerciaux et les faire imprimer
  • Étudiants qui veulent faire corriger, mettre en page et imprimer leur mémoire

La liste est bien entendu non exhaustive mais représente une grosse partie de la demande. Dans nos articles et tutoriels, nous nous concentrerons cependant sur le travail des écrivains, qui sont les plus à-mêmes d'avoir des questions dans les domaines liés à l'édition.

Pourquoi s’auto-éditer

Les raisons

Il existe de nombreuses raisons qui poussent les auteurs à passer par le circuit de l'auto-édition plutôt que par l'édition traditionnelle. Certains y viennent suite à des expériences malheureuses avec des maisons d'édition ou des éditeurs à compte d'auteur, quand d'autres préfèrent cette méthode d'édition pour la liberté qu'elle leur procure. Enfin, certaines personnes passeront par l'auto-édition pour réaliser un livre familial qui n'intéressera qu'un cercle restreint de personnes (la famille, les amis et les proches), ou un document professionnel à destination de clients par exemple.

L’auto-éditeur se doit de connaître toutes les étapes de la publication du livre.

Les avantages

Une chose est sûre, l'auto-édition permet à l'écrivain de maîtriser lui-même les diverses étapes nécessaires à la publication de son livre, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit. Ce qui nécessite néanmoins un certain savoir-faire, ou de s'entourer de personnes de confiance pour la sous-traitance de certaines tâches (corrections, mise en page, couverture, etc.).

Pour l'auteur, l'avantage final de l'auto-édition est de bénéficier de la totalité des gains sur les ventes une fois déduits les frais d'impression voire les commissions des libraires, tout en étant maître de son projet de A à Z. L'auto-édition est aussi une alternative de publication pour les livres qui ne sont pas acceptés par les maisons d'édition traditionnelles.

Liste non exhaustive des avantages de l'auto-édition :

  • Être publié et donc visible des lecteurs, quel que soit le thème du livre.
  • Éditer son livre à moindre coût (par rapport à l'édition à compte d'auteur, très chère)
  • Choisir sa mise en page, ses polices, sa couverture
  • Obtenir des droits d'auteur plus importants
  • Être libre contractuellement
  • Ne pas avoir à faire de démarches pour trouver un éditeur
  • Être par la suite repéré par une maison d'édition

Les qualités requises

Connaître les rouages de l'édition, être curieux, savoir s'entourer, telles sont les qualités que l'on retrouve chez les auteurs auto-édités les plus expérimentés. Pour les plus novices, notre rubrique Conseils et Tutoriels est là pour vous accompagner dans toutes vos démarches, depuis la création de l'histoire jusqu'à la vente finale en librairie en passant par la conception des maquettes.

Les auteurs auto-édités qui ont réussi

el-james-fifty-shades-of-grey

E.L James. © Daniel Deme/Wenn.com

De nombreux auteurs auto-édités ont su tirer leur épingle du jeu pour se faire une place médiatique auprès des écrivains connus. Chez nos amis américains, l'exemple le plus marquant est celui de E.L James, l'auteur du fameux "Fifty Shades of Grey" ("Cinquante nuances de Grey"), qui avait démarré en publiant son livre sur son site Internet et le site The Writers Coffee Shop, et qui a fini par être publiée par une grosse maison d'édition avec le succès qu'on lui connaît, puisque des millions d'exemplaires se sont vendus et un film éponyme a été adapté au cinéma.

En France, deux auteurs se sont démarqués en faisant appel à l'auto-édition. Le premier est Jacques Vandroux, un auteur expérimenté qui, accompagné par sa femme, a non seulement auto-publié de nombreux livres mais a également contribué à l'essor de l'auto-édition grâce à ses réflexions et articles à ce sujet. Le second auteur a eu une trajectoire différente, plus basée sur le court terme. Il s'agit de Agnès Martin-Lugand. Elle a auto-publié avec succès "Les gens heureux lisent et boivent du café", puis a ensuite été éditée dans la foulée aux éditions Michel Lafon avec des milliers de ventes générées.

Au Canada, Jean Paré a vendu plus de 25 millions de livres de recettes de cuisine, et David Chilton plus de 2 millions d'exemplaires avec son livre "The wealthy barber".

Edition classique vs. auto-édition

Il existe autant de raisons de préférer l'édition classique que de privilégier l'auto-édition, c'est une question de philosophie, d'opportunités et d'expérience.

Édition classique

Travailler avec une maison d'édition à compte d'éditeur (à ne pas confondre avec l'édition à compte d'auteur, payante pour les auteurs) permet à l'auteur d'être accompagné durant tout le processus d'édition (éditorial, technique et commercial) lié à son livre, et de bénéficier du réseau de celle-ci pour la distribution et la promotion.

De plus, même si avec la "professionnalisation" de l'auto-édition cette idée semble s'altérer, pour de nombreux professionnels du livre, être édité par un éditeur représente un gage de qualité, puisque le livre est censé avoir été lu et accepté par un comité de lecture.

S'il n'y a aucun frais à payer pour l'auteur, il existe néanmoins plusieurs contreparties à ce type d'édition :

  • Les droits patrimoniaux (le droit de commercialiser le livre) sont cédés à l'éditeur, le plus souvent jusqu'à 70 ans après le décès de l'auteur (durée légale). Autant dire qu'ils sont cédés ad vitam aeternam, du moins tant que l'éditeur est en mesure d'imprimer et commercialiser le livre.
  • Les choix finaux (couverture, résumé, prix de vente, etc.) reviennent à l'éditeur, ce qui peut engendrer des incompréhensions et des frustrations.
  • Les droits d'auteur, revenus perçus par l'auteur, sont généralement assez faibles (entre 5% pour les livres illustrés et formats poche, et 8-10% pour les livres traditionnels). Ce qui ne signifie pas que l'éditeur fasse d'énormes marges mais que celui-ci doit rémunérer un certain nombre d'intervenants (correcteurs, maquettistes, graphistes, imprimeur, libraires, diffuseurs et distributeurs, sans compter la TVA à 5,5%) en plus de ses charges fixes, ce qui fait baisser sa rentabilité.

Il faut cependant penser à différencier les gros éditeurs (Flammarion, Plon, Gallimard, Hachette, etc.) des éditeurs à taille humaine. Car si les éditeurs importants ont d'immenses ressources humaines et commerciales, les "petits" éditeurs font souvent avec les moyens du bord, ce qui peut générer certaines déceptions pour les auteurs, notamment sur le plan des ventes et de la promotion.

Auto-édition

Très en vogue actuellement, l'auto-édition permet à n'importe quel auteur de publier son livre sans avoir à passer par le circuit éditorial traditionnel. Ainsi, il est n'est plus nécessaire d'envoyer le manuscrit aux maisons d'édition ; le livre peut s'affranchir de ces contraintes pour atteindre rapidement ses lecteurs.

Une plateforme a d'ailleurs contribué à l'essor de l'auto-édition, il s'agit de Kindle Direct Publishing d'Amazon, laquelle a permis de promouvoir de nombreux auteurs et de démocratiser cette façon de publier, surtout aux États-Unis.

Au contraire de l'édition traditionnelle, l'auto-édition permet aux auteurs d'avoir un contrôle absolu sur les différentes étapes associées à l'écriture, à la mise en page, aux corrections, à la fixation du prix de vente et enfin à la publication finale du livre.

Néanmoins, comme expliqué plus haut, si l'auto-édition comporte bien des avantages, il n'en reste pas moins qu'il est nécessaire pour l'auteur de savoir où il va et d'être particulièrement méthodique avant d'auto-publier son ouvrage. Sans méthodologie, savoir-faire ou aide externe, c'est la réputation de l'écrivain qui peut être mise à mal, d'où la création de Libres d'écrire en 2013 pour accompagner les auteurs dans leurs démarches.

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, il existe des avantages et inconvénients aux deux alternatives. Si l'édition à compte d'éditeur est très sécurisante, il n'en demeure pas moins que l'auto-édition reste le moyen le plus sûr de voir votre livre prendre vie.

En tant que maison d'édition (IS Edition), lorsque nous refusons un manuscrit, nous invitons systématiquement les auteurs à continuer leurs recherches d'éditeur avant de se lancer dans l'auto-édition, surtout si c'est leur première tentative, car celle-ci peut s'avérer hasardeuse pour ceux qui connaissent mal le milieu ou vont trop vite dans leur démarche d'auto-publication.

L'auto-édition doit être un choix mûrement réfléchi, et comme pour tout projet, le budget à consacrer savamment étudié pour éviter toute surprise, quel qu'en soit le montant.

Avec Libres d’écrire, devenez votre propre éditeur !

Votre choix étant fait, le plus agréable commence : écrire et publier votre livre !

Pour cela, nous rédigeons de nombreux articles et tutoriels gratuits qui, nous l'espérons, vous aideront à vous lancer en toute sérénité dans l'auto-édition. Des services d'auto-édition, qui ne sont bien sûr pas obligatoires, vous sont également proposés pour toutes les tâches que vous ne vous sentez pas capables de faire, ou que vous préférez confier à un professionnel pour être certain de la qualité.

Nous avons également pensé à vous offrir des services d'impression pour que vous puissiez réaliser d'importantes économies, ainsi que la possibilité de personnaliser certains produits promotionnels pour que vous vous démarquiez efficacement des autres auteurs.

N'oubliez pas deux choses : écrire doit rester une passion et non une affaire financière, et dans l'auto-édition c'est vous qui décidez ! Soyez à l'aise et organisé dans ce vous faites, et vous obtiendrez des résultats au-delà de toutes vos espérances.

Bonne publication à vous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des annonces ciblées et réaliser anonymement des statistiques de visites. En savoir plus.

Ok